Symphonie et Renoir
Chroniques de la construction d'un paquebot sur les bords de la Meuse.



le Renoir, un "feuilleton", une épopée de métal, de feu, d'hommes, de bruit et de sueur.

Jan Porreye
-"Le traversée de Rotterdam à Honfleur, à bord du "Douce France", ce fut l'expérience la plus intense de ma carrière."

Un grand bateau blanc au bord d'un fleuve gris.
Début mars, on assemble les premières tôles

L'equipe des chantiers navals
Ils sont des dizaines, de l'électricien au soudeur, du menuisier au mécanicien.

Les formes commencent à se distinguer.
Dans le grand hangar, ou peut déjà distinguer l'étrave, les grandes sections de la coque ou les bases du pont n°1.

Victor Silva
-"Quand on a mis le Symphonie à l'eau, mes enfants sont venus y assister. J'ai été content de leur dire : tiens, papa a travaillé là!"

Le "Pic avant" est presque terminé
Bientôt on pourra commencer à assembler le bateau le long du fleuve

Alain Franquinet
-"Je ne saurais pas quitter le chantier, mais je ne saurais pas quitter la ferme non plus."

On prépare l'aire de montage
Dans deux ou trois jours, des grues de 160 tonnes vont amener ici les sections de la coque.

Levage du Pic avant
Mercredi 22 avril 1998 - 8h45.
On lève les quarante tonnes du Pic avant pour le transporter sur l'aire de montage.

Une manoeuvre très délicate!


Patrick Waha
"J'ai peur de l'eau car je ne sais pas nager. Mais je vis en l'air et je ne sais pas voler!"

Une immense coque en deux parties
Découvrez vu du ciel, ce qui deviendra un bateau de 600 tonnes.

Gaetano
Du fleuve Congo jusqu'au bords de la Meuse...

Dans le ventre du bateau
Aventurons-nous à l'intérieur de la coque. Premiers aperçus des différents ponts.

Charlie
Responsable du magasin, infirmier et pêcheur...
On construit le pont supérieur
Pendant qu'on construit le pont supérieur, au fond du hangar, on prépare déjà les tôles du paquebot suivant.

Marcelle
-"J'aime bien être une petite partie de la construction de ce bateau."
Le bateau fascine aussi les enfants.
Au chantier, j'ai rencontré les enfants de l'école primaire de Faulx-les-Tombes. Ils ont aussi suivi toute la construction du bateau.

Christian Lebrun
Le maître du temps. Grâce à lui, tout est prêt en temps et heure...
Une vue panoramique du bateau.
Le "Renoir" est en voie d'achèvement. Decouvrez-le sur toute sa longueur.

Capitaine Hochard
Le futur capitaine du Renoir. Depuis trois générations, les Hochard naviguent sur la Seine...
Les derniers travaux.
Dans quelques jours, le Renoir sera mis à l'eau et partira pour Strasbourg

Andre Franquinet
Ce qu'il aime, ce sont les difficultés...
La mise à l'eau.
Un moment important, un peu stressant.

Capitaine Frank
-"Femme de marin , femme de chagrin..."
Le départ.
Par une matinée pluvieuse et grise, le "Renoir" s'en va vers le Nord, rejoindre le Rhin.

Capitaine Frank
"Seul, il a entièrement reconstruit le Renoir..."
L'inauguration à Strasbourg.
La consécration de tous ces mois de travail: le batême du Renoir.

...deux fois par mois
Une réalisation de
Infographie ciGer s.a./Hugues Van Rymenam -1998

Ce site a pu être réalisé grâce à la participation de
PUBLILINK
Le "Renoir" est construit par
Meuse & Sambre

Meuse et Sambre
Le "Renoir" navigue sous pavillon de
Alsace-Croisieres


[ Page d'accueil et Archives | La photo du jour | Recherche | Vos commentaires | Contact ]

Copyright © 1998 Infographie ciGer s.a./H. Van Rymenam. Tous droits réservés.